Prise en compte permanente de la douleur

Chaque patient opéré reçoit un traitement antalgique avant même le premier geste chirurgical, et il est perfusé jusqu’a son réveil complet à débit constant (Constant Rate Infusion) avec un mélange de plusieurs médicaments antalgiques synergiques. Une prescription d’anti-inflammatoire à administrer par le maître durant les jours qui suivent l’intervention est établie en plus si nécessaire. Ainsi, les patients sont rendus à leurs maîtres bien réveillés, sur leur 4 pattes et ne souffrent pas.