Hygiène des dents

bandeau-hygiene_dents-chat-chien

UNE BONNE HYGIÈNE DES DENTS, POURQUOI ?

80 % des chiens âgés de plus de 3 ans présentent des problèmes dentaires. Dès l’éruption des dents adultes, chez nos animaux comme chez nous, insidieusement, jour après jour, la plaque dentaire recouvre l’émail des dents.

Elle est constituée de débris alimentaires et de bactéries dangereuses. Celles-ci se multiplient et détruisent la gencive et l’os dans lequel s’ancre la dent. Cette action a comme conséquence de progressivement détacher la dent de son support : le parodonte. Quand le parodonte est atteint, on parle de maladie parodontale. Dès que la plaque dentaire se forme, elle se minéralise et devient tartre, élément dur comme la pierre, qui irrite la gencive. Votre animal a mal aux gencives et aux dents, salive plus, son haleine devient nauséabonde. C’est généralement à ce stade tardif que le vétérinaire est consulté.

 

LES CONSÉQUENCES DE LA MALADIE PARODONTALE ?

Deux types de conséquences sont généralement observés, des conséquences locales, concernant la bouche et le nez, et des conséquences générales qui concernent des organes distants de la bouche.

Les conséquences locales sont : une mauvaise haleine, le refus pour l’animal de s’alimenter en raison de la trop grande douleur, la perte des dents qui se déchaussent, des abcès dentaires et fistules oro-nasales (abcès dentaire qui s’est percé dans le nez avec communication entre la bouche et le nez)

Les conséquences générales sont consécutives au passage de bactéries dangereuses dans le sang : une grande fatigue, de la fièvre, des maladies graves et sérieuses des reins, du foie et du coeur.

fiche-hygiene-1

 

QUE FAIRE CONTRE LA PLAQUE DENTAIRE ?

Deux moyens complémentaires existent : le détartrage, acte effectué par votre vétérinaire, mais aussi, un contrôle de la formation de la plaque, acte que vous pouvez réaliser régulièrement à domicile.

Le détartrage permet de casser puis d’enlever la plaque dentaire et le tartre déjà formés sur les dents. Il doit être suivi d’un polissage qui permet de rendre la surface dentaire lisse et plane.

Le contrôle de la plaque dentaire fait appel, comme chez nous, à 2 moyens de lutte : le premier est le brossage et/ou le contact avec un élément abrasif doux (les lamelles à mâcher) qui permet de casser mécaniquement la plaque et le tartre au fur et à mesure qu’ils se forment ; le 2e consiste en l’action d’une solution antiseptique qui va réduire le développement des bactéries de la plaque dentaire. Celle-ci va se former mais bien plus lentement. Les détartrages et bilans annuels, indispensables, seront donc effectués de façon plus espacés.

 

fiche-hygiene-2-chien fiche-hygiene-3-chat

Pour tout complément d’information, toute l’équipe de la clinique se tient à votre disposition.